Comment remplir un chèque ?

Vous venez de recevoir de votre banque un chéquier ? Si le remplissage d’un chèque paraît un acte simple à accomplir, une erreur, une mention mal présentée ou une omission peut en rendre le paiement impossible ou l’exposer à une manipulation frauduleuse. Suivez nos conseils pour éviter de tels désagréments.

Ce qu’il faut faire

Pièce permettant de retirer une somme d’argent à la banque, le chèque est clairement un document sensible. D’où la nécessité de le remplir avec beaucoup d’attention. Bien que le format varie d’une structure bancaire à l’autre, on retrouve quasiment les mêmes rubriques sur tous les chèques. Il s’agit du nom du bénéficiaire, du montant à percevoir, de la date et du lieu d’émission. Chacun de ces renseignements doit être fourni correctement et de façon à ce qu’ils soient bien lisibles pour le caissier de la banque. Vous devez également veiller à porter les informations au début de chaque ligne ou case. Il convient de préciser que le montant doit être mentionné en chiffres avec une ou des virgules en lieu et place du point. Dans l’idéal, pour un tel exercice, il est recommandé de se servir d’un stylo de couleur noire. Vous voulez  une information en particulier sur ce sujet ? Un seul clic suffira.

Ce qu’il ne faut pas faire

Lorsque vous remplissez un chèque, ne laissez aucun espace susceptible de porter des mentions supplémentaires dans les cases ou sur les lignes. C’est un principe essentiel pour éviter qu’au cas où il tomberait dans des mains peu honorables, le document ne soit manipulé. Si des espaces subsitent après que vous ayez fourni les informations demandées, il vous suffit de tirer un trait sur les parties concernées. En outre, le chèque ne doit pas être surchargé ni contenir des ratures. N’oubliez pas non plus de le signer en sachant que la signature doit être identique à celle que vous avez faite au moment de l’ouverture du compte.